Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 septembre 2005

Ce serait si bien

 

Ce serait si bien si les gens arretaient de manger les animaux ! De passage au Portugal, je profite allègrement des facilités culinaires végétaliennes. Tous (ou du moins vraiment beaucoup beaucoup) les magasins alimentaires proposent des protéines de soja (fines, moyennes et grosses), des saucisses et des steaks veg (un jour il faudra bien trouver d'autres noms !), de l'huile d'olive de très bonne qualité (première pression à froid et bio), et bien sûr quantité de fruits et de légumes, des légumineuses à gogo : haricots tout noirs, moucheté, noir et blanc, rouge, blanc, pois chiches, lupins... et on se régale d'olives, figues, patates douces, avocats, raisins, tomates, concombres, melons et autres pastèques... Plein de laits de soja différents existent, certains enrichis en vitamines B12 et D (de source vegane !), d'autres juste "nature", ou encore aromatisés aux céréales, à la fraise, à la banane, au chanvre, à l'orange, à la pomme, au cacao, à la vanille... Partout se vendent des yaourts au soja, à l'unité, là encore les parfums ne manquent pas (cerises, fruits des bois, fraises, pêches... ) ; on en trouve même dans des bazars genre À tous prix ! Les supermarchés vendent aussi des margarines vraiment végétales, pas comme en France où si on lit bien la composition il y a toujours des trucs louches, comme des arômes dont on ignore tout. Et, incroyable : un supermarché vend aussi de la mayonnaise végétalienne ! et des boissons aux noisettes, à l'avoine...
Les personnes qui (comme moi) préfèrent les boissons à base de céréales à la place du café sont contentes ici, il y a même un lait de soja et des desserts aromatisés aux céréales torréfiées !
Les trucs dommage : le pâte végétal est plutôt cher, les yaourts soja nature sont aussi chers, et les fromages (genre Vegicheese) hors de prix ! Heureusement, on peut tout préparer soit-même aussi (les yaourts au soja se font très bien dans une yaourtière normale).
Rares sont les restaus qui ne comptent pas une soupe de légumes ou de haricots au menu, pour un prix très correct, de 0.75 à 1,5euros le bol, on en redemande ! Non seulement les restaurants végétariens existent ici mais en plus ils sont abordables ! Il paraít que Lisbonne, où je ne suis pas encore allée, en compte une vingtaine ! Ici à Évora, une ville d'environ 250 000 habitant-e-s, il y en a déjà deux plus la faculté qui a un vrai menu végétarien, avec par exemple du seitan ou du tofu, des céréales complètes, etc. D'ailleurs on peut trouver du seitan pas trop cher dans les magasins bio équipés d'un frigo, et surtout le seitan ici se vent en gros bloc et non pas en tranches comme en France. C'est facile aussi de trouver du tofu, mais par contre le tempeh est en conserve ! Avec le seitan on peut par exemple cuisiner des bolognaises vraiment délicieuses, à défaut on peut prendre des protéines de soja petites.
Bref, figurez-vous qu'avec tout cet arsenal de nourritures aussi diverses que variées, goûtues, colorées, parfumées, pleines de protéines, de vitamines et de minéraux, les gens trouvent encore le moyen de manger les animaux ! Le poids des traditions, la force de l'habitude, j'imagine... Traditions pleines de cochons morts, de saucisses et de poissons... et les gens pleins de cholestérol aussi, quel dommage ! Sans compter tout ce que ces animaux destinés à nourrir les humain-es mangent et boivent, dans un pays où la sécheresse fait rage...
Mais tout n'est pas perdu, de plus en plus de mes contemporain-es comprennent qu'elles/ils ont vraiment le choix de ce qu'elles/ils mangent (et de ceux qu'elles/ils mangent !) et décident de refuser de manger des animaux. Et vu comment c'est facile ici, il ne faut vraiment pas se priver de plaisirs culinaires !
Une petite histoire pour conclure : il y a quelques jours, une amie portugaise partageait notre repas et a trouvé les spagettis bolognaises veg (au seitan) vraiment extra. Elle ne tarissait pas d'éloges, les trouvant même meilleures que les com carne ! Mais elle a quand même fini par dire : je ne pourrais pas manger comme ça tous les jours. Mais moi non plus, je ne pourrais jamais manger des spagettis bolognaises veg tous les jours, fut-ce le meilleur plat au monde ! C'est pour ça que je varie tous les jours mes menus; par exemple avant-hier midi j'ai mangé une soupe coriande-légumes-pâtes (des petites pâte en forme d'amande très jolies) puis un couscous veg, hier midi j'ai mangé des crêpes fourrées avec une sauce protéines de soja champignons tomates, aujourd'hui à midi ce furent des lentilles épicées avec du pain grillé à l'ail et huile d'olive... et aussi ces jours-ci un vraiment super bon arroz dolce : du riz cuit dans du lait de soja avec du zeste de citron, de la cannelle et du sucre. À essayer si vous ne connaissez pas encore !

 

Commentaires

Hum! tout ça donne envie... de manger!
C'est vraiment génial ce blog. Y aura-t-il une suite? Je l'espère vraiment. Ce voyage narrée joliment est vraiment une aventure à découvrir...

A bientôt amie Veg!

Écrit par : arnelae | 27 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.