Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 octobre 2005

Grenoble : un local 100% veg

medium_devanture2.jpgLe tout-beau-tout-neuf local veg de Grenoble est ouvert ! Un local entièrement voué à la libération animale, avec pignon sur rue et en plein coeur de Grenoble, c'est quand même une grande première !
C'est le local de l'association Veg'anim, ouvert les après-midi, un lieu d'information et d'exposition. Il comprend une chouette table de presse entièrement axée sur les animaux, une petite medium_vitrine2.jpgbibliothèque (vouée à s'agrandir bien sûr), un point vente de cosmétiques (végétaux et garantis non testés sur les animaux s'il vous plaît), un petit coin librairie... On peut passer papoter avec Isabelle, la salariée de l'association, ou bien emprunter un livre (sous caution), prendre quelques infos, tracts, lire un peu... ou même vous faire une séance de relaxation ou prendre des conseils en medium_foiegras2.jpgalimentation végétarienne.
Si vous passez à ou vers Grenoble, ça vaut le coup de faire un détour !
contact : Veg'anim, 1 rue des Bons Enfants, 38000 Grenoble
04 76 43 21 19

Retour en France...

Pas hyper évident, le retour en France ! Le Portugal c'est pas le bout du monde même si c'est pas la porte d'à côté, c'est pas le super exotisme, mais c'est quand même bien différent. Voilà, le retour a été speed, et en ce moment j'ai pas forcément un accès facile à la Toile. Faut avouer que je vis en ce moment dans un camion, certes un chouette Mercedes 308 réhaussé et semi-rallongé, mais y'a pas l'ADSL dedans ! Enfin, j'écris "je", mais j'y vis avec mon compagnon.
Bref, je n'ai pas eu le temps du tout d'écrire quelque chose à propos des corridas avant de partir, c'est dommage. Je voulais photographier les affiches géantes et en couleur s'il vous plaît, placardées par séries sur les murs des villes. Elles annoncent les prochaines séances, le nombre de taureaux qui va y être torturés, et le nom des tortionnaires est écrit en gros - comme s'ils en étaient fiers ! Au Portugal, les taureaux ne sont pas tués dans l'arène mais en dehors, ce qui n'empêche pas bien sûr de faire couler le sang ni d'infliger la terreur. A la limite, je me demande si c'est pas encore pire, car ils souffrent sûrement encore plus longtemps du coup... (enfin, je parle aussi de tout cela dans la note précédente).
Mais je retiens aussi plein d'autres choses du Portugal, comme le nombre impressionnant de restaus vegs et la facilité étonnante à trouver des aliments et des plats vegs partout.
Maintenant c'est le retour en France, passage à Lyon, Grenoble, bientôt Paris... et sans doute plus encore !