Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 octobre 2006

foie gras: une tradition à abattre

medium_gavage.jpgEnfin !!! Nous allons tout savoir sur le foie gras, sa vraie saveur cachée et les lobbies qui s'y cachent ! Le numéro 27 des Cahiers antispécistes, quasi entièrement consacré au sujet, vient de paraître : il est essentiellement axé autour d'une expertise "foie gras" de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Sous son aspect scientifique et objectif (quand même, c'est l'INRA !), cette expertise publique a été commandée par des filières viande, avec le soutien du ministère de l'agriculture, et elle en arrive donc en toute logique aux conclusions désirées par les commanditaires ! A savoir que le gavage n'occasionne pas de stress ou de douleur, que les poules pondeuses ont des cages de taille suffisante, que les cochons se sentent bien sur les sols en caillebotis, etc. Voilà les absurdités que l'INRA cherche à nous faire avaler ! Qui va sincèrement  croire cela ?! toutes les personnes qui y ont un intérêt, soit financier (les éleveurs, les producteurs, les vendeurs... ), soit gustatif (plein de gens !)... En tout cas, voici une expertise ahurissante qui a quand même eu son utilité : elle a servi de point d'appui pour faire voter la loi qui a inclus le foie gras dans le "patrimoine culturel et gastronomique protégé de la France" (ben oui, c'est l'INRA... ).
Le numéro 27 des Cahiers antispécistes nous aide à comprendre comment fonctionne cette "science" de la négation de la souffrance animale. Et il n'est qu'un premier (mais déjà bon !) élément, qui précède le livre L'INRA au secours du foie gras, qui sera entièrement consacré au sujet : ses 272 pages ne seront sans doute pas de trop pour démonter tant de mauvaise foi.
C'est une véritable enquête que nous proposera ce livre, menée majoritairement par l'équipe Stop Gavage. S'appuyant sur des textes réglementaires, des analyses sociologiques et économiques, des articles journalistiques, elle montrera de manière incontestable l'ampleur des biais dont souffre l'expertise, comment elle a été manipulée et dans quels buts.
En attendant (avec impatience !) la sortie du livre, vous pouvez déjà commander pour 5€ (frais de port compris) le numéro 27 des Cahiers, qui en prime contient un bon de réduction de 8€ sur l'achat du livre + un bon de 10€ sur l'achat du livre et du DVD Enquête au pays du foie gras.
Les commandes et paiements sont à adresser à :
Cahiers antispécistes
c/o Reus, Kerallan, 29810 Plouarzel France - France (chèques à l'ordre des Cahiers antispécistes)
Pour des commandes pour diffusion à des tables de presse ou autres, vous pouvez les contacter par e.mail.
 
Les articles contenus dans ce numéro 27 sont :
-> textes de l'expertise de INRA
-> expertises biaisées et autres et autres petits rouages de la maltraitance de masse
-> comment la politique française de défense du gavage s'appuie sur les études de l'INRA
-> "le gavage exploite une faculté naturelle ?"
-> poules pondeuses en batterie : rien ne manque à leur bonheur
-> des bouts de ficelles pour occuper les dindes
-> la remise en cause du projet de directive sur les poulets
-> des problèmes structurels de l'INRA affectent l'expertise en bien-être animal
    autres textes (ceux consacrés à d'autres thèmes) :
-> l'expertise en bien-être animal en question (par la Rédaction des Cahiers)
-> Protection légale du gavage et du foie gras : le débat au Parlement français (Nozélu)
-> Copain comme cochon (Marie-Jeanne Frédéric)
    + des dessins de Bhopal
 
Bonne lecture à tou-te-s ! Et un grand merci à toutes les personnes qui nous font connaître la vraie signification du foie gras.

Commentaires

moi j'aime ça le foie gras

Écrit par : Yoyostereo™ | 07 novembre 2006

oui, moi aussi. Mais le problème, c'est que ce n'est pas un produit anodin: il est issu de la souffrance et de la mise à mort d'oiseaux... Alors, entre mon plaisir de quelques instants et la vie d'un oiseau, pour moi y'a pas photo, et le foie gras, je m'en passe volontiers. Car nos choix alimentaires relèvent-ils encore de la liberté individuelle lorsqu'ils nuisent à des êtres sensibles, humains ou non ?
Mais avoir notre égoïsme comme compagnon nous permet heureusement de nous masquer la face - puisqu'on n'est pas des oies ni des canards, allons-y gaiement, aveuglément et sans scrupule!

Écrit par : caroline | 08 novembre 2006

cool d'aimer le foie gras, s'pas? :) Tiens, Yoyo, prend le temps de zyeuter le site
http://www.stopgavage.com/
et si ça se trouve les films et les infos vont aussi t'éclater -le foie, comme aux canards? :(

Écrit par : Stefen | 08 novembre 2006

Ouais yoyostereo, t'as l'air de n'avoir rien dans ta tête ouais coool le fois gras, trop bien mec.
Tu savais que les oies et cannards ont des meilleures choses à faire que se faire gaver pour ta gueule?

Écrit par : yoyomono | 09 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.