Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2007

mauvaise nouvelle pour les poissons

medium_hamecons_torture.jpgLe Monde nous l'apprend : le gouvernement français, qui décidémment ne sait pas quoi faire de son fric, a décidé d'augmenter le budget alloué à la Fédération nationale de la pêche, qui envisage de mettre en place à partir de 2008 une grande campagne de communication destinée à la promotion de ses activités (tuer des poissons) et à la modernisation de son image (qu'elle cherche avec succès à ne pas associer à une tuerie de poissons). Parmi les autres nouvelles, la baisse du prix du permis de pêche. Bref, tout sera mis en oeuvre pour augmenter le massacre de ces animaux !
La chasse, plein de gens trouvent ça pas bien, mais la pêche ! Allons, un sport si paisible ! Dans la pêche, le sang ne coule (presque) pas, les poissons ne crient pas (pratique), on ne tue pas des humains (pas comme les stupides "accidents de chasse")...
Mais, fait étrange, il semblerait que les poissons soient des animaux, pas des objets, ni des trucs ou des machins destinés à divertir les humains ? Etonnant !... Comme les autres animaux, ils ressentiraient du plaisir et de la douleur - peut-être même qu'être sorti de l'eau brutalement accroché par la mâchoire leur ferait mal ! Les poissons communiqueraient entre eux et ils auraient même un système social...
Et on ne nous dit rien, et on nous incite à les massacrer ?
Ha si, pendant que j'y pense, y'a une chouette brochure très instructive sur le thème, qui s'appelle : Poissons, une sensibilité hors de portée des pêcheurs (tu m'étonnes !), c'est un texte de  Joan Dunayer, vous pouvez consulter en ligne un excellent résumé ou même commander la brochure.
Et si on suggérait au gouvernement d'investir notre argent dans la découverte des poissons et de leur univers ?

17 janvier 2007

Journée sans fourrure

Deux brèves du journal gratuit Lyon Plus de lundi
(15 janvier 07) :

Dans plusieurs villes, première édition de la Journée sans Fourrure ! ça aurait dû faire la Une, mais bon, un encard en haut de page c'est déjà un début. Même si pour beaucoup (heureusement) c'est tous les jours sans fourrure, ça vaut le coup de se concentrer un jour entier dans cette lutte, qui signifie chaque année la mort de 50 millions d'animaux ! Y'avait même un contact, celui de l'association fourrure-torture. Un site à visiter pour voir la vraie face du monde de la fourrure, maintenue bien cachée par une bonne propagande.
 
Et puis encore une brève : cette année 2007, ça fait 100 ans que la chasse à courre existe en France. Beurk ! Voici un bel exemple de "patrimoine vivant" (sic. du site officiel de la société de vénerie) qu'on aimerait plutôt savoir mort ! L'esclavage aussi, à son époque, ça a été un "patrimoine vivant" ! Pas de quoi en être bien fier... Heureusement, là aussi, on apprend que cette pratique est "de plus en plus attaquée par les association de défence des animaux".
Peut-être que bientôt on célèbrera le premier anniversaire de la fin de la chasse à courre en France (qui a été interdite au Royaume-Uni l'an dernier !), puis de la chasse tout court, puis de la fourrure - et puis, tant qu'on y est à être utopiste, l'anniversaire de la naissance d'un monde végétarien!
Pour rendre ces précieuses et mémorables dates concrètes au plus vite, on va pas baisser les bras, y'a un bon programme pour 2007 pour rendre libres des millions d'animaux !