Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mars 2008

Arrêter Aretha Franklin

840472472.jpgLe titre de Libération Peta propose d'éponger les dettes d'Aretha Franklin ne pouvait pas ne pas retenir mon attention. Je lis donc l'article :
"L'association américaine s'engage à payer les dettes de la chanteuse si cette dernière fait preuve de R-E-S-P-E-C-T pour les animaux en arrêtant de porter de la fourrure.
Aretha Franklin risque de voir son domicile vendu aux enchères publiques si elle ne règle pas ses dettes. À la suite de négligences de son avocat, la Reine de la Soul a un arriéré d'impôts de dix-neuf mille dollars. Depuis 2005, la chanteuse, qui a vendu des millions d'album, n'aurait pas réglé les taxes locales de sa maison de Detroit dans le Michigan. La Peta a proposé un marché à Aretha Franklin : si la chanteuse arrête de porter de la fourrure, l'association pour le traitement éthique des animaux épongera ses dettes.

La Reine de la Soul a reçu des militants le titre peu envié de "Personnalité la moins bien habillée de l'année 2007" à cause de ses tenues en fourrure. Ingrid Newkirk, la présidente de la Peta a écrit une lettre ouverte à Aretha Franklin : "Notre offre est donnant donnant : vous gardez votre maison et les animaux gardent leurs vies". En 2007, la chanteuse Mariah Carey et l'actrice Kim Cattrall avaient donné tous leurs manteaux à l'association et s'étaient engagées à ne plus porter de fourrure. Aretha Franklin n'a pas répondu à l'offre de la Peta."

1765039764.jpgJ'avoue, j'en reste bouche bée, car même si Peta nous a plus ou moins habitué à des actions étonnament peu conventionnelles et qu'on sait que cette structure est attachée au monde du show bizz, là je vois pas du tout l'intéret de cette action. A mon avis, ça risque vraiment de susciter des jalousies, des rancoeurs et surtout l'incompréhension (d'ailleurs, je comprends pas), car comme l'écrit Timo, un Internaut, en commentaire : "Si j'enlève mon perfecto et mes santiags, est-ce que la Peta règle mon découvert à la banque?" Pourquoi celle-là (pas capable de gérer sa fortune en plus) et pas moi? Et puis, le fameux R-E-S-P-E-C-T qui lui est réclamé, et acheté, ça consisterait seulement à ne pas porter de fourrure (même si elle en porte tout le temps)? Et qu'en est-il de manger les animaux? Ben dis donc, si PETA veut payer chaque star pour qu'elle respecte pour de vrai les animaux, c'est-à-dire ne pas porter de fourrure bien sûr, mais aussi ne pas les manger, ne pas porter de cuir, ni de laine, bref, devenir vegan, ça va vite les ruiner cette affaire. Sans compter tous les malins qui vont dire : "Si on me file pas du fric, je vais porter de la fourrure !" (ou se mettre à remanger de la viande, ou manger plus de viande, etc). Bref, la porte ouverte à tout et n'importe quoi.
Il y a vraiment plein d'actions vraiment constructives à financer pour sauver des milliers d'animaux, je ne vois mais alors pas du tout l'intérêt de donner 19 000$ à Aretha Franklin pour quelque chose qu'elle devrait être fière de faire, et que des milliers de personnes choisissent heureusement de faire.
Quite à vouloir agir contre la fourrure, ça aurait été plus malin de financer une campagne sur la fourrure et les énormes souffrances que cela implique. Quant je vois toutes ces atrocités, j'ai vraiment envie de badigeonner à la peinture puante rouge les Aretha Franklin, plutôt que de leur filer de la thune.
A noter que le 28 mars, la tuerie annuelle des phoques pour leur fourrure a commencé sur la banquise. Via le site de Fourrure-Torture, on apprend que la chasse aux phoques au Canada est le plus grand massacre de mammifères marins dans le monde. Elle s’est clôturée en 2007 avec plus de 224000 phoques tués. Près d’un million de phoques ont été abattus sur la banquise canadienne lors de ces 3 dernières années...

Les commentaires sont fermés.