Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 janvier 2010

L'Inde, paradis des vaches ?

Elles sont tellement magnifiques, ces vaches indiennes, on dirait de vraies déesses - en tout cas, je trouve ! Entre leurs oreilles gigantesques et leur regard si doux, il y a quand même de quoi fondre... portrait-1.jpgCe que ne font bien sûr pas du tout tous les Indiens, et l'Inde est bien loin d'être le paradis des vaches. Encore une idée toute faite qui s'écroule, dommage, on l'aimait bien celle-là !
Traditionnellement, les vaches sont sacrées pour les hindous(1) qui les considèrent comme leur mère, pour ce qu'ils peuvent en retirer : le lait bien sûr (blanc, pur, sacré), mais aussi l'urine (usage médical et cosmétique) et la bouse (combustible et fertilisant). Pour les hindous, seule la consommation de la viande de vaches est taboue. Si les hindous considèrent que le végétarisme aide à leur élévation spirituelle, c'est une affaire personnelle et les animaux ne sont pas pris en compte pour eux-mêmes. Lors de certaines fête, comme Diwali, ils pratiquent des sacrifices animaux :  chèvres, boucs ou moutons sont égorgés. Tuer une vache est par contre considéré comme un meurtre.
Et pourtant, le plus grand cheptel de vaches est actuellement en Inde, avec 482 millions de têtes, dont au moins 284 millions de bovins laitiers, pour une production de lait de 100 millions de tonnes. L'Inde concentre 21 % du bétail mondial de buffles et de bovins. Mais les Indiens consomment tellement de laitages qu’ils doivent en importer, et la France est le premier fournisseur de l’Inde en lait. Car les Indiens, comme les Chinois, abandonnent progressivement leur régime alimentaire traditionnel, majoritairement à base de protéines végétales, pour rejoindre le modèle occidental basé sur une très forte consommation de protéines animales : laitages, oeufs, viandes. Pour le plus grand malheur des animaux et pour a richesse des industrielle, la Vache qui rit et le foie gras font leur entrée en Inde.
Pour les besoins de la production laitière, en Inde comme en Occident, les veaux sont généralement ôtés à leur mère dès la naissance afin de s’accaparer le lait. Les vaches sont abattues ou jetée à la rue dès que leur production diminue, ou si elles sont stériles. Insémination artificielle, séparation des petits et des mères, abattage des petits, promiscuité, mauvais traitements... en tous points, les conditions d’élevage des animaux liées à l’industrie laitière sont aussi éprouvantes et terribles qu’en Occident, et que les élevages soient encore généralement familiaux et de taille modeste n’y change rien (mais là aussi ça change, et les fermes industrielles font leur entrée, souvent avec le soutien financier et logistique de l'Occident). Une différence entre l'Inde et l'Occident, est que les gens mettent souvent à la rue les vaches dont ils ne veulent plus (stériles, malades, moins productives, etc). Histoire de ne pas les tuer - directement, au moins. Elles auront alors le choix entre mourrir lentement de faim, de maladie, après une collision avec une voiture (et causer un accident), ou bien de se faire embarquer pour l'abattoir, le tout dans l'indifférence quasi générale.
En plus de l'exploitation des vaches pour leur lait, l'Inde est le deuxième fabricant mondial de vêtements en cuir, après la Chine, avec une production de 18 millions de pièces par an sur un total de 120 millions de pièces. Si vous achetez du cuir, il a toutes les chances de provenir d'une vache tuée en Inde ou en Chine.

inde-abattoir-New-Delhi.jpgLes conditions d'abattage des vaches en Inde sont effroyables - on en voit, si je me souviens bien, quelques prises de vues dans Earthlings. Des milliers d'abattoirs clandestins existent à travers le pays, où les vaches sont égorgées en toute conscience, voire dépecées et découpées encore vivantes, pour leur cuir. De toutes façons, les abattoirs légaux ne valent guère bien mieux.
Le sort des autres animaux en Inde n'est guère plus brillant, qu'il s'agisse des chiens (victimes de la gale ou d'empoisonnements), des poulets (tués par millions pour être mangés), des chèvres et des moutons (également mangés en masse), des ânes (surexploités au travail jusqu'à finir, eux aussi, livrés à eux-mêmes à la rue), etc.
Mais en Inde comme ailleurs des milliers de gens s'organisent et luttent pour les animaux, pour les humains, bref, pour un monde meilleur. J'ai appris tout récemment que les ours danseurs n'existent plus en Inde. Des programmes de réorientation professionnelle intelligemment pensés ont été mis en place pour les propriétaires d'ours, qui y ont eu accès à la seule condition de donner leur ours à une structure apte à le recevoir et à s'engager à ne plus en exploiter d'autres.
Madhu&Vrinda.preview.jpgEt pour les vaches, il y a les "gaushalas". Ce mot sanskrit signifie littéralement : « la maison des vaches ». Il en existe des centaines à travers l’Inde et le Népal. Des vaches, des boeufs , des veaux et des taureaux abandonnés, victimes de mauvais traitements, blessés, accidentés ou en fin de vie sont recueillis dans ces refuges. Certains animaux sont rescapés des abattoirs, d'autres ont été trouvés agonisants en pleine rue.  Les gaushalas sont tenus par des hindous qui considèrent les vaches comme étant des êtres sacrés. Ces refuges possèdent donc tous une dimension fortement mystique. Certains sont corrompus, et les vaches y sont exploitées comme partout ailleurs. N'empêche, d'autres sont honnêtes, fiables et remarquables, ils sauvent des vaches pour de vrai - le gaushala Care for cows et Mahawir sont de ceux-là. Pourtant, ils ne prônent pas le véganisme - tenus par des hindous, le lait reste valorisé et  est donc (même si c'est très peu) consommé. Etonamment, les vaches se reproduisent également à l'intérieur des (certains?) gaushalas, alors que d'innombrables vaches, boeufs et taureaux sont à secourir à travers le pays. Enfin, je n'ai pas l'impression (mais je peux me tromper, toute info est la bienvenue) que les gaushalas aient une quelconque dimension informative - je veux dire par là que, par exemple, au lieux d'accepter la consommation de lait, il serait plus utile aux vaches  que les gens impliqués dans les Gaushalas informent leurs compatriotes sur ce que représente réellement cette consommation.
Que ce soit en France, en Inde ou ailleurs, épargnons les vaches en ne consommant pas de produits laitiers, en refusant de manger leur chair ou de porter leur peau - lait/viande/cuir étant les trois faces d'un même ignoble commerce lucratif.

blog kamal.preview.jpgblog yasoda.preview.jpg

Un excellent dossier pour en savoir plus :
"végétarisme, Inde et Tibet", réalisé par l'association Maïcha.

Vaches à leur arrivée au gaushala Care for cows, puis quelques mois plus tard.
Il est possible de soutenir financièrement les gaushalas, comme celui de Care for cows, et aussi de les visiter en Inde.

 

(1) L'Inde ne compte pas uniquement des hindous bien sûr, mais aussi des musulmans, des jaïns, des chrétiens, des bouddhistes, etc., peut-être même quelques personnes athées.

Commentaires

Super article ! Justement je me posais des questions là dessus.
Quelles sont tes sources ?
Bonne continuation.

Écrit par : Cyril | 29 janvier 2010

salut Cyril,
merci pour ton commentaire! Toutes les sources sont citées dans le document PDF, que tu peux télécharger au lien cité dans l'article:
http://www.maicha.free.fr/Maicha-vegfestival09.pdf
Si tu le lis, tes retours sont les bienvenus!

Écrit par : Aléa | 29 janvier 2010

l'Inde est grand comme un continent et il y a plusieurs etats ou les lois sont differrentes. helas tous les etats ne sont pas vegetariens et tous ne considerent pas la vache comme sacree.

Écrit par : carabao | 01 février 2010

salut carabao,
L'Inde est un pays immense composé de plusieurs Etats avec des lois différentes. Mais ce sont les individus qui sont veg ou non, et pas les Etats. Il n'existe aucun Etat veg en Inde, tout au plus certains individus veg se regroupent-ils dans les mêmes immeubles, dans les grandes villes.

Écrit par : Aléa | 01 février 2010

Merci Aléa. Je le mets sur la liste des choses à lire. Délais : inconnu !

Écrit par : Cyril | 01 février 2010

Super article! je suis tout à fait d'accord avec vous

Écrit par : parions web | 17 septembre 2010

excellent article sur les animaux et surtout les vaches "sacrées" pour les hindous. Je suis allée plusieurs fois en Inde et j'ai vu ces pauvres bêtes faméliques, volant sur les marchés, mangeant des papiers ou autres. Dans une grande ville comme Bombay, Calcutta, Delhi --> que font elles au milieu de la circulation ?
Imaginerions nous cela Place de l'Etoile?
Les villages m'ont permi de voir des "vaches normales" --> nourries, dans leur élément. Idem au Népal qui est hindouiste aussi mais a moins de vaches sacrées et surtout de circulation. Il est plus agricole.
Je dirais une devise "les vaches aux champs" toutes religions confondues. C'est leur place, pas au carrefour entre 2 avenues de Calcutta.

Écrit par : vero | 30 décembre 2010

Super article , je partage votre point de vue sur le sujet

Écrit par : Agence de référencement | 24 février 2011

Les vache sont sacrées pour les indous d'inde, mais pas pour les musulmans, les chrétiens, les juifs... donc elles sont consommées.

Écrit par : titan sport | 17 mai 2011

Excellent article, merci! Je partage!

Écrit par : Fissomad | 08 mars 2012

Bonjour,
Je recherche une association qui veut interdire l'abattage des bovins en Inde car je veux m'impliquer dans ce combat. Merci à l'avance,
Nina Beddar

Écrit par : Nina Beddar | 10 avril 2013

Bonjour Nina Beddar,

Du côté des associations occidentales, voyez avec PETA ou One Voice... Sinon, il y a sans doute des organisations indiennes, mais je ne les connais pas. Si vous en trouvez, je suis preneuse de l'info!
Merci pour les vaches!

Écrit par : Aléa | 10 avril 2013

Ton article est très intéréssant, sa montre bien la cruauté faite à ces pauvres vaches tellement magnifiques et douces =( de quoi en pleurer !
Go Vegan!

Écrit par : Fleure | 26 avril 2013

bonjour pourquoi abattre de pauvre animaux je suis vraiment sur que
les animaux vous on rien fait juste pour les mange c mechant je suis vegetarienne donc arrete tout ca stp sinon les animaux vont vous faire rfecracher tout ca que vous faite la aurevoir merci de lire bien le message

Écrit par : remy | 03 février 2015

Les commentaires sont fermés.