Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 août 2010

Des poules indemnisées?

"Après le passage des deux avions de chasse qui a surpris les habitants mardi midi à Pléguien, un éleveur a découvert ses poules entassées les unes sur les autres dans ses bâtiments d'élevage qui accueillent 68.000 volailles. Le bilan est selon l'éleveur de 4.800 animaux morts, a rapporté la gendarmerie. L'éleveur a déposé plainte auprès de la gendarmerie et une enquête est en cours, a précisé le Service d'information et de relations publiques de l'Armée de l'Air (Sirpa Air). Le commandant Frédéric Solano du Sirpa Air a confirmé jeudi le passage de deux avions du ministère de la Défense sur la zone, mardi à 12H00, dans le cadre d'un "vol programmé, à une altitude conforme au règlement en vigueur". Mais si l'enquête détermine qu'il y a eu une relation de cause à effet entre le décès des volailles et le passage des avions, "nous avons un service contentieux qui est habilité à indemniser les personnes et les biens", a souligné le commandant."
Cet article paru dans LibéRennes laisse donc entendre que ces milliers de poules pourraient être indemnisées, puisque ce sont elles les vraies victimes et que le service contentieux indemnise les personnes ! Hé oui, les poules sont des personnes sentientes, qui ont chacune leur personnalité, leur caractère, leurs préférences, qui peuvent être affectueuses et qui sont fort curieuses. Bien sûr, ce n'est pas très facile de s'en rendre compte quand le rapport qu'on a avec elles se restreint à manger des morceaux de leur cadavre.
On imagine aussi le taux énorme de stress de ces poulettes pour s'affoler ainsi à un bruit inconnu. Le taux de stress, et aussi l'absence d'endroit où se réfugier pour se sentir en sécurité en cas de danger. La surpopulation et le stress sont toujours générateurs d'empilement en cas de sensation de danger, qu'il s'agisse des poules ou des humains. Un dramatique mouvement de panique (sans aucune cause réelle!) a ainsi fait plus de 500 blessés et causé la mort de 19 personnes humaines lors de la Love Parade 2010.

poulette-ASBL-Fabienne.jpg

L'article nous dit que les poules étaient "accueillies", alors qu'en réalité elle étaient "exploitées". Ce sont aussi des petites tournures de phrases, anodines, qui cachent la réalité de l'exploitation des animaux et leur calvaire quotidien.
photo : poule "pondeuse" issue d'un élevage intensif et sauvée par l'ASBL Fabienne. Son bec a été coupé.

Commentaires

Merci pour cette info et analyse toute pertinente

Écrit par : seb | 31 août 2010

Les commentaires sont fermés.