Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 novembre 2010

La France, le foie gras, la Chine, la honte

Tout en mangeant une excellente soupe de potiron, j'écoutais d'une oreille distraite France Inter. 19h20, c'est Partout ailleurs. Après un court reportage qui associe pouvoir des Talibans en Afghanistan et culture de pavots (pour l'héroïne, donc encore un de ses inombrables méfaits), c'est un bref compte-rendu de l'exposition universelle qui s'achève à Shanghaï. Le sujet est loin de me passionner, mais mon attention est attirée par le fait que des milliers de visiteurs ont pu avoir un aperçu de la culture française.
J'ai tout de suite imaginé le pire : ça l'a dépassé.
Dans cet aperçu de notre cultureux françaiseux, bien sûr : un restaurant. La Grande Gastronomie française. Et je vous le donne dans le mille : le foie gras.
D'une main fébrile, je note : Euralis, géant de l'agro-alimentaire et gros producteur français de foie gras, et Rougié (idem), s'implantent solidement en Chine. Grâce à l'aide logistique de la France, le foie gras est désormais produit en Chine, où les élevages sont si immenses que les nôtres font figures de chiures de mouches à côté. Maïté en pâlirait d'envie. 60 000 canards torturés et tués par an en Chine. Une Mme Wang, associée chinoise de ce commerce sordide. Un marché en plein expansion, une demande insasiable. Le ton enjoué et enthousiaste du commentateur. Et les Chinois qui s'avèrent de grands consommateurs de viandes rouges.
Je crois que je vais vomir.
Surtout que, quelques instants auparavant, dans les dernières minutes du journal Inter soir , on a eu droit à l'annonce de la fin de la 29ème foire aux livres de Brie dans un train gastronomique - et on l'aura compris, en France gastronomie rime avec torture et assassinat des animaux. Donc, foie gras et veau au menu, ce qui fait s'exclamer un crétin une personnalité du monde littéraire, sans vergogne  et le coeur léger, que : "Tout le monde à bu, tout le monde s'est goinfré".
Bon, c'est pas tout ça, mais qui peut traduire les docs de Stop Gavage en chinois? Viiiiite!
Et aussi: envoyer de la doc aux responsables de la foie aux livres de Brive, pour que culture n'aille plus avec torture.

canard-stop-gavage.jpg

Canard chinois ou français ?
Le foie gras: toujours la honte (pour nous)
et la souffrance (pour eux) !

Commentaires

On devrait leur faire pareil les enfermer les gaver jusqu a temps qu ils eclatent et crevent dans d horribles souffrances je viens de voir un reportage a l instant j ai faillit vomir c etait en chine

Écrit par : kopa | 09 février 2012

Il faut arrêter avec ça, le gavage ce n'est pas ça ! En Chine on n'en sait rien car on ne contrôle ni le bien être de l'animal, ni les conditions d'hygiène ni les conditions de travail du personnel.

En France il y a des petits producteurs qui gavent leurs canards en leur parlant, il n'y a pas de torture ni de sadisme. Que faites-vous pour les fêtes ? Vous bouffez le reveillon de noel, puis un coup de plus pour le repas de noel, le soir vous n'avez plus faim mais il faut finir les restes alors on bouffe encore et en plus on recommence la semaine d'après, ça serait peut-être interessant de voir l'état de votre foie après 10 jours d'engraissement volontaire cette fois !
C'est pareil pour les canards, si vous n'aimez pas, mangez autre chose. Des donneurs de leçon indignés j'en rencontre toutes les semaines, je suis sûre que vous êtes un BOBO blindé de "tunes" que vous ne mangez pas de viande mais des germes de soja et autres BIO et que vous donnez des leçons à ceux qui sortent de vos "normes" en expliquant que vous mangez BIO car c'est bon pour la santé et qu'en même temps vous vous roulez une cigarette ... (trés mauvais pour la santé !!)

Écrit par : iza | 11 février 2012

Iza,
Des producteurs qui gavent les oiseaux en leur parlant? à l'abattoir, leur prononcent-ils aussi de douces paroles pendant l'égorgement?
S'il est exact que certains oiseaux sauvages augmentent volontairement leur volume alimentaire avant l'hiver et la migration, cela n'a RIEN n'a voir avec les quantité qu'on leur force à ingérer (avec ou sans douces paroles) dans l'unique but de les abattre pour manger leur foie. D'autre part, vous n'ignorez sans doute pas que les humainEs qui se goinfrent aux périodes de fêtes ne sont pas des vegans, mais des viandistes (bien sûr, il y existe sans doute l'exception qui confirme la règle). L'état d'un foie humain après un engraissement volontaire n'est guère passionnant, par contre la souffrance et l'état d'un foie malade d'un oiseau gavé contre son gré me révolte.
En lisant votre commentaire, je ne sais pas très bien qui est concerné, de kopa ou de moi (auteure de ce blog) ? Toujours est-il que je ne me sens guère concernée, je ne me considère pas comme "bobo" et je ne fume pas, je ne suis pas "blindée de thune" loin s'en faut, et j'essaie en plus de partager une partie de mon salaire avec de plus pauvres.
Hé oui, on peut être vegane et penser et agir aussi pour les humainEs.
Ceci dit, nombre de viandistes sont "blindés de thunes", des "bobos" aussi sans doute, mais le fait de manger des germes d'haricots mung (qui ne sont pas sentients, contrairement aux animaux) ne pose pas de problème éthique - ou bien, j'aimerais comprendre lesquels. Peut-être faut-il rappeler ici que la culture de soja intensive, cause majeure de déforestation en Amazonie, a pour unique objectif de nourrir le bétail, destiné à finir en steak, et représente un formidable gâchis de protéines et un désastre écologique sans précédent.
Sans vouloir vous offenser, vous gagneriez à mieux vous documenter sur les ravages causés par l'ingestion des animaux, aussi je vous invite chaleureusement à consulter l'excellent site:
http://www.viande.info/
Bonne lecture.

Écrit par : Alea | 11 février 2012

Oué iza tu te pren pour ki des gaveur ki parlent à leur kanar bê c des cinglé c tout!! et kel rappor avec le reveillon de noel? je suis até je m'en fiche de noel je le fete pa je mange pas de reveillon et je fume pa et je suis prolo alors je taf comm un malade pour le SMIC je suis pas bobo pétér de tune je mange pas du pousse de soja mais je mange un peu BIO car c mieux pour la santé de la planète alor ferme ta gueule ta rien pigé!!!!! va bouffé ta merde avec de pesticides qui tue lezabeille!!

et piis alors koi ils parlen à leur bet? dans mon quartier y a une ado qui c'est fé violé par un bande de meks il leur on parlé aussi pendan k'il lon déchiré et alor ça veu dire koi??? si les gaveur il parlent aux bete ils ont droit c ça???

Écrit par : skywave78 | 11 février 2012

Les commentaires sont fermés.