Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 janvier 2011

Vous reprendrez bien un peu des asticots ?

Ça peut sembler surréel ou délirant, mais il y en a qui y pensent: manger des asticots ou des insectes - et ça revient régulièrement sur le devant de la scène.. J'entends déjà les lieux communs: Mais dans certains pays, on mange bien des sauterelles (il suffit de lire Du Sahara aux Cévennes ou la reconquête du songe de Pierre Rabhi pour en être convaincu), et en effet les Indiens d'Amazonie se régalaient de vers gros comme votre pouce et juteux à souhait. N'empêche, j'avoue que devant le fricassé aux asticots je perds toute objectivité: je fuis. J'ignore si les vers ressentent la douleur ou non, mais si j'apprenaient qu'ils étaient sentients, ça ne ferait qu'augmenter ma totale aversion rien qu'à l'idée de les manger.
Parce que c'est bien ce dont il est question dans cet article paru récemment dans Le Monde: "La quiche aux vers, une alternative à la viande." Déjà, on ne sait pas si les vers sont sentients (mais comment en être jamais certainE?). Et de toutes façons, pourquoi bouffer des asticots alors que l'alimentation végane fournit sans aucun problème toutes les protéines nécessaires à notre organisme? Ça donne juste l'impression que les astucieux cuistots de tartes verreuses sont tellement accrocs à la bidoche qu'ils ne soupçonnent même pas qu'un bon plat de légumineuses est blindé de protéines! Ont-ils seulement jamais entendu parler de seitan, de tempeh, de tofu? A poids équivalent, le tempeh est plus riche en protéine que n'importe quelle viande! Le tempeh est une des bases de l'alimentation indonésienne, des millions de gens en consomment, et perso je préfère nettement une quiche au tempeh qu'une aux asticots, aussi dodus soient-ils.
J'admets que je sombre dans le plus pur patos ethnocentriste, et j'espère que celles et ceux qui liront cette note ne m'en tiendront pas rigueur, mais la bouffe aux vers, ça n'a jamais été mon fort. Oserai-je l'avouer? Je n'ai même pas eu le courage de lire l'article du journal... la photo me soulève trop l'estomac. Je soupçonne d'ailleurs l'auteurE de cet article d'avoir des actions dans les antivomitifs et d'avoir choisi cette photo exprès pour gagner de l'argent avec (non je plaisante, je ne prends jamais d'antivomitifs).
Heureusement, plein de personnes bien informées vivent sur cette planète, ont lu cet articles, et certaines ont eu le mérite de laisser des commentaires intelligents à La quiche aux vers, comme par exemple:

"Pas besoin de manger des insectes! Devenons plutôt végétariens! Les végétaux nous procurent tous les nutriments indispensables à notre existence: glucides, protides, lipides, oligo-éléments, sels minéraux , vitamines et fibres. Et le fait de manger directement du végétal plutôt que de la viande (produite à partir de végétaux) permet un gain important d'énergie."

"1 gramme de protéines animales coûte l'équivalent de 7 à 9 grammes de protéines végétales !"

"La production mondiale de viande a quintuplé entre 1950 et 2000, avec un impact désastreux sur l'environnement. Cette viande est majoritairement destinée aux pays "développés". Ceux qui s'en lavent les mains et rejettent la faute sur les pays à forte natalité font preuve d'aveuglement ! L'autosuffisance francaise en matière de production agricole n'est rendue possible que par les quotas agricoles qui maintiennent le tiers-monde dans la misère."

quiche-aux-vers.jpg

Je ne sais pas bien pourquoi, mais tout ceci me rappelle les Yes Men et leur ingénieuse idée* pour réduire la faim dans le monde: installer un système de pipelines qui transporterait jusque dans les pays les plus pauvres le caca des Occidentaux surnourris (de bidoche), le filtrerait et en ferait de bons burgers nutritifs...
Bref, un motif de plus pour être veganE - même si ce n'était pas la peine, on en a déjà tellement plein.

* Cette idée était du bluff, et les Yes Men, c'est un grandiose et magnifique canular de l'OMC!

01 janvier 2011

01-01-2011

Une seule bonne résolution pour la nouvelle année:
devenir vegan.

calvin-hobbes-vegan.jpg
Ou le rester si on l'est déjà!