Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 février 2012

Le froid, la suite

Hier, j'ai passé mon après-midi à nourrir les oiseaux dans un parc aussi beau que grand - le parc de la Tête d'Or, pour ceux et celles qui connaissent. Le lac commençait tout juste à geler, quelques cours d'eaux étaient recouverts de glace.
sitelle torchepot.jpgDans les grandes allées exposées au vent, il n'y avait pas d'oiseaux.
Mais dans les petites contre allées, protégées des bourrasques glacées, j'ai très rapidement croisé un rouge-gorge. Comme celui-ci n'avait pas du tout l'air d'avoir peur, je lui ai jeté quelques bouts d'amande, et c'est sans manière qu'il les a vite avalées. Un second rouge-gorge est alors arrivé, et j'ai mis des morceaux aux deux de façon un peu éloignée, de façon à ce qu'ils acceptent chacun la présence de l'autre. Puis plusieurs mésanges charbonnières les ont rejoint, un peu plus timides mais tout aussi affamées.
Au bout d'une dizaine de minutes, c'est une sitelle torchepot qui s'est posée à proximité, attirée par cette distribution, une sitelle torchepot nous a rejoint (photo). C'est avec émotion que j'ai vu donné à ce bel oiseau d'ordinaire si farouche une amande entière, qu'elle a vite emporter pour manger ailleurs. Et puis c'est une petite poule d'eau qui a conclu ce ballet, picorant au sol les miettes d'amande et les graines de chanvre qui figurent parmi les aliments préféré des oiseaux.
pouledeau01.jpg
Plus loin, trois poules d'eau (photo) se sont alignées et couchées sur le sol pour manger ces graines de chanvre, sans doute voulaient-elles garder leurs grandes pattes au chaud sous leur plumage!
Pour contrer le froid, les oiseaux (et les animaux qui vivent dehors en général) doivent manger environ quatre fois plus qu'en temps normal! Aussi la faim les rend-elle bien téméraires pour accéder à la nourriture, si vitale, et leur permet de surmonter la très légitime peur de l'humain.

Les commentaires sont fermés.