Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 août 2005

Frites veganes

Olá!

Premiers mots dans mon premier blog, un peu d'émotion, j'essaie!
Me voici au Portugal, entre le soleil et les feus de forêts dont les épaisses fumées se voient d'étonnament loin... Ces vacances, le dépaysement (houlàlà le clavier qui est tout différent!) ne m'éloignent pas des animaux puisque ceux-ci sont partout sur Terre! Et je profite de ces instants de calme pour réaliser la promesse faite de faire un blog dont les témoignages seront consacrés aux animaux, dans l'approche que j'établie avec eux en tant que végane.
Pourquoi devrais-je manger des animaux alors que leur chair, leur lait ou leurs oeufs ne me sont absolument pas vitaux? La viande, le lait, les oeufs ou le miel sont des produits issus de l'exploitation des animaux que je refuse de cautionner, même sous couvert d'habitude, de tradition ou de plaisir. Du saucisson c'est peut-être excellent pour moi l'espace d'un instant, mais c'est une vie de souffrance et la condamnation à mort d'un cochon innocent et démuni. Donc je choisis plutôt un peu de seitan, de tofu ou de lentilles et l'intime joie de laisser le cochon en paix.
Il y a deux heures je me suis régalée de frites, après que mon ami se soit assuré que l'huile de cuisson était bien végétale, et d'une soupe aux légumes et à la menthe! Et bien, au Portugal, on mange des soupes véganes délicieuses pour 1,5euro, génial non?
Et demain, on mange quoi - sans faire souffrir les animaux?