Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'animal singulier

L'animal singulier

Auteur : dominique lestel

Éditeur : seuil

Année : 2004

La quatrième de couv indique:
"La question de la différence entre l'homme et l'animal se brouille radicalement à la lumière des recherches les plus récentes".

Après lecture, je pense que la 4º de couverture résume étonnamment bien le bouquin: plein de questionnements, de théories et d'argumentations autour de ce qui différencie ou non les personnes humaines des individus animaux, mais à peine l'esquisse de l'ombre d'une réelle remise en question de nos relations aux animaux - ou plutôt de notre exploitation des animaux.
Le cas des "singes parlants" (ceux qui ont appris le language des signes) étaye fortement le livre, qui offre une bonne et certainement innovante approche de l'éthologie.
Je me demande bien pourquoi, cependant, l'auteur déclare p. 127: "Un lion végétarien n'est pas un lion : c'est un lion mort." Apparemment, il n'a jamais entendu parler de Little Kyte, cette lionne complètement végétarienne qui a toujours refusé la moindre goutte de sang - et bien vivante cependant !

Note : 9/10

Publié dans livres et films et zique | Lien permanent