Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 septembre 2005

Cuisson solaire

Boa ! Quel chouette four solaire, construit en route au Portugal !
Le principe
consiste à cuire des aliments grâce à l'énergie du soleil, non polluante, gratuite et accessible pour tout le monde. Au niveau économique et environnemental, c'est aussi très intéressant de construire un four avec le maximum de matériaux de récupération. C'est facile et rigolo de construire un petit four, bien maniable, qui permet quand même de cuire des aliments pour plusieurs personnes.
Les ingrédients
* un récipient pour la cuisson, de couleur foncée, avec un couvercle et des poignées (j'ai acheté une petite marmitte en émail noir moucheté de blanc pour 4euros)
* une boîte en carton un peu plus grande que le récipient
* du carton, ou une seconde boîte qui s'emboîte dans la première avec quelques cm d'espace libre
* de l'aluminium ou de petits miroirs (ce peut être de la récup, par exemple l'alu des tablettes de chocolat ou autre, il paraît que l'intérieur des tetrabrick convient aussi)
* un vieux journal
* une vitre pour couvrir (j'ai essayé avec du film plastique alimentaire, mais là c'est vraiment pas gagné)
* scotch, cutter, ciseaux, règle.
La conception ultra-minimaliste
* couper la ou les boîtes en carton en biais, de façon à ce que le récipient tienne dedans avec son couvercle et qu'on puisse encore poser une vitre par dessus, penser à laisser un peu d'espace pour poser un double fond
* soit on emboîte deux boîtes, soit on fabrique une double épaisseur à l'intérieur, dans ce cas on peut faire les doubles parois inclinées pour mieux capter l'énergie du soleil
* couvrir les parois intérieur d'aluminium et/ou de miroirs
* remplir l'espace entre les deux parois d'isolant, par exemple du papier journal froissé (pas trop froissé ni trop tassé, c'est l'air emprisonné qui isole), on peut isoler avec d'autres choses (du liège, des bouchons en liège... )
* au fond, ajouter une épaisseur de carton également couverte d'alunimiun
* scotcher le tout pour que ça tienne bien ensemble
* couvrir avec une vitre, de façon la plus étanche possible
* remplir avec les aliments (riz, quinoa, légumes, fruits, patates... )
* exposer au soleil
Ce qu'il faut savoir
* 20mn de soleil par heure suffisent pour cuire vu l'inertie du four (attention : un ciel voilé ne convient pas!)
* le récipient doit être de couleur foncée pour bien capter/garder la chaleur
* la chaleur part par le haut : isoler le mieux possible la vitre (joints, taille adaptée.. )
* ça ne brûle pas les aliments, on peut laisser des heures sans s'en occuper (du moins les petits fours comme celui-ci)
* bien mesurer les quantités pour la cuisson des céréales : toute l'eau sera bue, si on met trop d'eau ça fait de la "colle", si on ne met pas assez ben ça cuit mal
* exposer plein soleil donc plein sud, penser que le soleil bouge, les ombres tournent
* le récipient peut êre brûlant : attention en le sortant !
Mais ce four fonctionne moyennement ! Un four nettement plus performant sera obtenu en ajoutant des volets aluminisés ou un miroir qui rabattent l'énergie solaire vers le four !
* l'ensemble pourra être rendu étanche, du coup on peut le laisser dehors tout le temps (en le faisant en bois par exemple, mais c'est plus lourd et plus long à fabriquer)
On peut cuire dans un petit four simple toutes les céréales, les légumes, légumineuses, des fruits. Le temps de cuisson varie selon le temps (plein ensoleillement ou un peu couvert), la nature des aliments, leur taille...
* riz, quinoa : 1h à 1h30
* légumes : 1 à 2h
* légumineuses (pois chiches, haricots, lentilles... ) : jusqu'à 5h (trempage recommandé comme pour une cuisson normale).
* on peut ajouter de l'huile, des épices, des herbes aromatiques à volonté.

Attention : un four solaire ne sert pas à cuire des morceaux d'animaux, qui de toutes façons ne sont pas des aliments mais des êtres sensibles.
Ne diminisons pas l'impact positif que peuvent avoir les fours solaires, que ce soit à une échelle individuelle, familiale, ou collective. Par exemple, en Inde, il existe 30 fabricants dans le pays qui ont indiqué avoir produit 530.000 cuiseurs en 2002. La plus grande installation du pays (voire du monde) trouve dans le temple de Tirupathi où une installation géante permet de servir 30.000 repas par jour et une économie de 118.000 litres de fuel par an !
Sites sympas et instructifs

Solarcooking : questions courantes sur les fours solaires.
Voir (ou commander !) différents modèles du centre neuchâtelois de cuisson solaire