Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 novembre 2010

Le calendrier nouveau est arrivé!

De temps en temps, une note positive, ça fait du bien! C'est pas que je ne veux pas (pour toutes les autres), mais les animaux subissant ce qu'on leur fait endurer, il faut bien en parler ! Ca me rappelle la remarque insidieuse de cette femme qui, feuilletant le livre Végétarielles, paroles de femmes autour du végétarisme, en relevait les illustrations d'animaux abattus, enfermés, enfin que le banal de la vie des animaux qui finissent en viandes : "Mais vous, les végétariens, c'est fou comme vous aimez le sang et les images sanglantes !" Ha ! La brave dame ! Cette parole étourdie (mais loin d'être innocente) est-elle la preuve que le déni des viandardEs peut être fort à ce point ?
Enfin passons.
Une note positive, disions-nous.
Je vais donc passer pour silence le projet d'inscrire à l'Unesco la gastronomie française (canards torturés, cochons pareillement torturés, vaches massacrées - pardon, je reprends: foie gras, saucissons, steak et fromages... ). Pas un mot non plus sur les 120 000 poules pondeuses abandonnées à leur sort par une société en faillite, mourant de faim après une lente et horrible agonie (pas joli joli tout ça). Et je reviendrai une prochaine fois sur le scandale de la récupération de saint Martin, un pauvre hère dont des profiteurs manipulent éhonteusement la charité pour vendre leurs sales produits de la souffrance (du foie gras).
Non, non, aujourd'hui, rien de tout ça: aujourd'hui, on fait du positif!
Bonne nouvelle, donc: L214 vient de sotir un très beau calendrier! Vraiment joli, bien fait, et même pas cher (12 ridicules petits euros pour un, 10 à partir de deux, 9 à partir de 3, etc). Et comme, heureuse coïncidence, il semblerait que Noël approche, ce chouette calendrier semble vraiment un cadeau tout indiqué!
On peut même le regarder en entier - et voir par soi-même à quel point il est classe.
Et je garde même le sens critique: le seul tout petit bémol à ce très beau calendrier, c'est, à mon goût, peut-être une redondance quelque peu dommage des dessins de la même auteure, à savoir Insolente Veggie - j'ai rien du tout contre elle hein, je la connais même pas d'ailleurs (son dessin du mois de mars me fait bien marrer; mais j'aime pas celui d'octobre, on s'en fout mais comme ça vous savez tout).
Bon, tant qu'on y est, pour bien préparer Noël, profitez-en pour commander quelques affiches contre le foie gras (à coller près de chez vous), des livres, de la musique, etc. Bref, ne pas hésiter à se ruiner  et à faire des commandes groupées pour acheter des cadeaux jolis, intéressants, instructifs et bénéfiques aux animaux, ou pour alimenter votre table de presse.

L214-calendrier2010.jpg
Bon, vivement fin 2011 qu'on voie le prochain !

05 novembre 2010

La France, le foie gras, la Chine, la honte

Tout en mangeant une excellente soupe de potiron, j'écoutais d'une oreille distraite France Inter. 19h20, c'est Partout ailleurs. Après un court reportage qui associe pouvoir des Talibans en Afghanistan et culture de pavots (pour l'héroïne, donc encore un de ses inombrables méfaits), c'est un bref compte-rendu de l'exposition universelle qui s'achève à Shanghaï. Le sujet est loin de me passionner, mais mon attention est attirée par le fait que des milliers de visiteurs ont pu avoir un aperçu de la culture française.
J'ai tout de suite imaginé le pire : ça l'a dépassé.
Dans cet aperçu de notre cultureux françaiseux, bien sûr : un restaurant. La Grande Gastronomie française. Et je vous le donne dans le mille : le foie gras.
D'une main fébrile, je note : Euralis, géant de l'agro-alimentaire et gros producteur français de foie gras, et Rougié (idem), s'implantent solidement en Chine. Grâce à l'aide logistique de la France, le foie gras est désormais produit en Chine, où les élevages sont si immenses que les nôtres font figures de chiures de mouches à côté. Maïté en pâlirait d'envie. 60 000 canards torturés et tués par an en Chine. Une Mme Wang, associée chinoise de ce commerce sordide. Un marché en plein expansion, une demande insasiable. Le ton enjoué et enthousiaste du commentateur. Et les Chinois qui s'avèrent de grands consommateurs de viandes rouges.
Je crois que je vais vomir.
Surtout que, quelques instants auparavant, dans les dernières minutes du journal Inter soir , on a eu droit à l'annonce de la fin de la 29ème foire aux livres de Brie dans un train gastronomique - et on l'aura compris, en France gastronomie rime avec torture et assassinat des animaux. Donc, foie gras et veau au menu, ce qui fait s'exclamer un crétin une personnalité du monde littéraire, sans vergogne  et le coeur léger, que : "Tout le monde à bu, tout le monde s'est goinfré".
Bon, c'est pas tout ça, mais qui peut traduire les docs de Stop Gavage en chinois? Viiiiite!
Et aussi: envoyer de la doc aux responsables de la foie aux livres de Brive, pour que culture n'aille plus avec torture.

canard-stop-gavage.jpg

Canard chinois ou français ?
Le foie gras: toujours la honte (pour nous)
et la souffrance (pour eux) !

19 novembre 2009

Le fond de l'horreur?

Aujourd'hui, je tombe sur une petite vidéo. Atroce, totale cruauté, est-ce que ça y est, on atteint le fond de l'horreur?
En Chine, des restaurants servent des poissons à moitié cuits, à moitié vivants.
C'est absolument atroce. Les Chinois sont décidemment des barbares! Alors qu'en France, en Europe, n'est-ce pas... nous sommes des gens ci-vi-li-sés! Tenez, par exemple, les homards ébouillantés vivants par millions, les grenouilles aux cuisses arrachées alors qu'elles sont vivantes, c'est bien plus propre ! Tiens, tout ça me rappelle un article paru il y a quelques années, dans Courrier international :

homard-bleu.jpgLes homards peuvent vivre plus d'un siècle et ont une vie sociale complexe. Leur système nerveux sophistiqué les rend sensibles à la douleur : les nœuds neuraux sont dispersés sur tout le corps et ne sont pas centralisés dans le cerveau, ce qui signifie qu'ils sont condamnés à souffrir jusqu'à ce que leur système nerveux soit complètement détruit. Séparer la moelle épinière et le cerveau en coupant l'animal en deux fait même sentir la douleur à chacune des parties encore vivante ! De plus, le homard ne dispose pas du mécanisme dont disposent par contre les humains (entre autres), qui fait qu'en cas de douleur extrême, le choc intervient pour court-circuiter la sensation. Or, d'après le Dr Robb, de l'Université de Bristol, un homard plongé directement dans l'eau bouillante reste vivant quelques quarante secondes - quarante secondes de souffrance. Placé dans de l'eau froide portée à ébullition, il peut survivre pendant cinq minutes. Tué par la méthode industrielle qui consiste à l'immerger tout simplement dans de l'eau douce [les homards vivent dans l’eau salée], il agonise pendant deux heures... De leur capture jusqu'à la fin de leurs misères, ils doivent aussi endurer une privation quasi totale de mouvements pendant des semaines dans de minuscules cages métalliques dans les entrepots, dans les aéroports, puis dans les chambres frigorifiques, puis dans les aquariums, les grands magasins et les restaurants. Par facilité, mais aussi pour éviter qu'ils ne salissent leur cage de leurs déjections, on les laisse jeûner pendant tout ce temps ; pour cette raison, de crainte que, affamés, ils ne s'en prennent les uns aux autres, on les laisse tout ce temps avec les pinces liées avec un ruban adhésif. Plus de 80 millions de homards vivent ce calvaire chaque année de par le monde. (infos Gaïa, et S. O'Neil, Courrier international, n°474, déc. 1999, et C. Gericke, Tierrechte n°22, nov. 2002)

D'ailleurs, c'est en voyant des homards vivants enfermés dans des boîtes en plastique, au rayon frais d'un supermarché, à l'époque de Noël, que j'ai la première fois de ma vie pris conscience que quelque chose n'allait pas dans la façon dont les humains traitent les animaux. J'avais moins de dix ans, mais je me souviens parfaitement de la violence que j'ai alors ressentie.
Cependant, les homards, quand ils arrivent sur la table, sont morts. Tenue à distance, la mise à mort semble ne pas concerner le brave consommateur, qui s'en tire facilement par quelque vaseux argument de mauvaise foi, banal à pleurer (genre : "De toutes façons, on l'aurait tué", etc.)
foie gras.jpgMais ces gens, qui mangent des poissons suffoquants, ils les voient agoniser. Ceci dit, il parait qu'en Chine et en Corée, un autre met est la cervelle de singe vivant. Il paraît aussi qu'en France, on consomme même des d'oiseaux torturés pendant des semaines: ils sont totalement immobilisés dans des cages sales et minuscules (ils ne peuvent même pas étirer une aile, ni se retourner, ni nettoyer leur plumes), et plusieurs fois par jour, pendant tout ce temps, on les force à avaler brutalement, en quelques secondes, des quantités effroyables de nourriture grasse et immode. Puis, vite vite avant qu'ils ne meurent d'etouffement ou de stress (enfin, on essaie mais il y en a plein qui en meurent quand même), on les pend la tête en bas et avec un  couteau on leur tranche la gorge. Il paraît que c'est surtout leur foie que les gens s'arrachent, et c'est un met qui est particulièrement recherché à Noël (cette période de l'année dont la légende dit que c'est un moment privilégié pour l'amour).
Finalement, le comble de l'horreur se trouve aussi à l'épicerie, au traiteur en bas de chez nous, au restaurant au coin de la rue, et parfois jusque dans nos frigos... Et je ne parle même pas des laboratoires qui dissèquent et tuent à petit feu des millions d'animaux, la plupart du temps même pas "au nom de la science" (lol), mais bel et bien pour tester des cosmétiques (on en manque, c'est sûr), des nettoyants ménagers, des solvants, etc., et surtout faire du fric.
Les humains, quelque soit l'endroit où ils vivent, sont tous gagnants dans le grand concours de cruauté envers les animaux. Enfin, presque tous : les végans sont les grands perdants (les végétariens sont moins perdants, mais pas les grands gagnants non plus, même si la séparation forcée des bébés et des mères allaitantes n'est pas triste non plus, le broyage des poussins pour la production d'oeufs c'est assez bon aussi).
Quoi qu'il en soit, pour chaque carpe brûlée/dévorée vivante, pour chaque homard ébouillanté vivant, pour chaque poussin broyé, pour chaque canard gavé, pour chaque truie immobilisée, pour chaque lapin aux yeux brûlés, c'est le fond de l'horreur.
A chaque fois, pour chaque animal souffrant, un nombre infini de fois.

22 novembre 2007

Le foie gras, facile de s'en passer !

f0e52a4e3aab7e279ea795267fd703e3.jpgCe week-end j'étais à Genève et, (bonne) surprise : sur des panneaux d'affichages municipaux étaient collées des affiches contre le foie gras ! Ce n'est pas tout : plus tard, j'ai trouvé dans un journal gratuit Le matin bleu un grand encart, toujours anti foie gras. C'est la SVPA (Société Vaudoise de Protection des Animaux) qui oeuvre pour cette campagne. L'an dernier, elle avait menée 82006f2956bd32bc1318ef4e9f651cff.jpgune campagne anti fourrure. Les affiches et les encarts sont bien faits. L'accent est d'abord mis sur le fait que le foie gras, cet "écoeurant concentré de cholestérol", est nuisible à la santé des humain-e-s : ne surestimons pas nos compatriotes humains, et puisque la plupart sont encore absolument incapables de s'intéresser à la détresse des animaux (même s'ils en sont responsables), c'est peut-être pas plus b0f42751f9c168aa39511816b8543144.jpgmal d'essayer de les toucher par leur point faible, c'est-à-dire leur santé.
Du coup, j'ai été faire un petit tour sur le site de la SVPA, et particulièrement sur leur campagne foie gras. Il y a des photos, à voir absolument si vous mangez encore du foie gras (si vous avez le courage de manger un tel concentré de souffrances - et de cholestérol - regardez donc d'où il provient).
Tout ceci nous amène bien évidemment à parler de la campagne foie gras française, organisée par Stopgavage. Cette année, une tournée nationale est organisée, avec au programme, pour dénoncer la brutalité extrême du gavage : projections de vidéos, signatures de pétition, distribution de tracts, dégustation de pâté végétal... Les médias seront conviés. D'ailleurs, si vous souhaitez participer à la tenue d'un stand, vous pouvez dès maintenant prendre contact avec leur équipe. Sur le site Stopgavage, on trouve plein d'infos, des reportages, des affiches, des tracts... J'aime beaucoup le tract intitulé : vous aussi vous pouvez sauver des oiseaux. Il me rapelle quand j'étais enfant et que j'avais été bouleversée par des images d'oiseaux mazoutés, et comme je me sentais impuissante à les sauver. Mais maintenant c'est différent : je refuse de manger des morceaux d'oiseaux et ça leur sauve la vie !

Calendrier

  • Metz : le 29 nov.
  • Lille : le 3 déc.
  • Paris : le 4 déc.
  • Rouen : le 5 déc.
  • Nantes : 6 déc.
  • Orléans : 7 déc.
  • Clermont : Ferrand le 10 déc.
  • Limoges : le 11 déc.
  • Bordeaux : le 12 déc.
  • Toulouse : le 13 déc.
  • Montpellier : le 14 déc.
  • Marseille : le 17 déc.
  • Lyon : le 18 déc.
  • Dijon : le 19 déc.
  • Strasbourg : le 20 déc.
  • Nancy : le 21 déc.

19 octobre 2006

foie gras: une tradition à abattre

medium_gavage.jpgEnfin !!! Nous allons tout savoir sur le foie gras, sa vraie saveur cachée et les lobbies qui s'y cachent ! Le numéro 27 des Cahiers antispécistes, quasi entièrement consacré au sujet, vient de paraître : il est essentiellement axé autour d'une expertise "foie gras" de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Sous son aspect scientifique et objectif (quand même, c'est l'INRA !), cette expertise publique a été commandée par des filières viande, avec le soutien du ministère de l'agriculture, et elle en arrive donc en toute logique aux conclusions désirées par les commanditaires ! A savoir que le gavage n'occasionne pas de stress ou de douleur, que les poules pondeuses ont des cages de taille suffisante, que les cochons se sentent bien sur les sols en caillebotis, etc. Voilà les absurdités que l'INRA cherche à nous faire avaler ! Qui va sincèrement  croire cela ?! toutes les personnes qui y ont un intérêt, soit financier (les éleveurs, les producteurs, les vendeurs... ), soit gustatif (plein de gens !)... En tout cas, voici une expertise ahurissante qui a quand même eu son utilité : elle a servi de point d'appui pour faire voter la loi qui a inclus le foie gras dans le "patrimoine culturel et gastronomique protégé de la France" (ben oui, c'est l'INRA... ).
Le numéro 27 des Cahiers antispécistes nous aide à comprendre comment fonctionne cette "science" de la négation de la souffrance animale. Et il n'est qu'un premier (mais déjà bon !) élément, qui précède le livre L'INRA au secours du foie gras, qui sera entièrement consacré au sujet : ses 272 pages ne seront sans doute pas de trop pour démonter tant de mauvaise foi.
C'est une véritable enquête que nous proposera ce livre, menée majoritairement par l'équipe Stop Gavage. S'appuyant sur des textes réglementaires, des analyses sociologiques et économiques, des articles journalistiques, elle montrera de manière incontestable l'ampleur des biais dont souffre l'expertise, comment elle a été manipulée et dans quels buts.
En attendant (avec impatience !) la sortie du livre, vous pouvez déjà commander pour 5€ (frais de port compris) le numéro 27 des Cahiers, qui en prime contient un bon de réduction de 8€ sur l'achat du livre + un bon de 10€ sur l'achat du livre et du DVD Enquête au pays du foie gras.
Les commandes et paiements sont à adresser à :
Cahiers antispécistes
c/o Reus, Kerallan, 29810 Plouarzel France - France (chèques à l'ordre des Cahiers antispécistes)
Pour des commandes pour diffusion à des tables de presse ou autres, vous pouvez les contacter par e.mail.
 
Les articles contenus dans ce numéro 27 sont :
-> textes de l'expertise de INRA
-> expertises biaisées et autres et autres petits rouages de la maltraitance de masse
-> comment la politique française de défense du gavage s'appuie sur les études de l'INRA
-> "le gavage exploite une faculté naturelle ?"
-> poules pondeuses en batterie : rien ne manque à leur bonheur
-> des bouts de ficelles pour occuper les dindes
-> la remise en cause du projet de directive sur les poulets
-> des problèmes structurels de l'INRA affectent l'expertise en bien-être animal
    autres textes (ceux consacrés à d'autres thèmes) :
-> l'expertise en bien-être animal en question (par la Rédaction des Cahiers)
-> Protection légale du gavage et du foie gras : le débat au Parlement français (Nozélu)
-> Copain comme cochon (Marie-Jeanne Frédéric)
    + des dessins de Bhopal
 
Bonne lecture à tou-te-s ! Et un grand merci à toutes les personnes qui nous font connaître la vraie signification du foie gras.

15 décembre 2005

Noël sans sang

L'an passé, pour les fêtes de Noël, ma soeur m'avait demandé ce que je voulais comme cadeau. J'avais répondu :
"Un repas de fête sans viande, sans produits animaux" et j'avais proposé de le faire moi-même, pour éviter de poser une "colle" à des personnes (ma famille) hélas peu habituées aux repas veg ! Le repas fut excellent, vraiment :
terrine aux légumes et aux amandes (gelée à l'agar-agar), toast à la crème d'olive, à la crème de tomates, au "fromage" végan, coeur d'artichauts, coeurs de palmiers, puis pommes de terres sautées accompagnées de seitan en sauce avec des champignons, poëllée de petits légumes aux épices, et en dessert un biscuit vegan à la crème de marrons et chocolat...
Pas de viande, pas le goût du sang, ni du cadavre, et pourtant - et bien sûr - la joie et le plaisir furent au rendez-vous!
Tout ceci me donne envie de vous faire découvrir - si ce n'est déjà le cas - la fameuse campagne pour l'abolition du foie gras en France. Aux abords de ces jours festifs, c'est vraiment d'actualité, surtout si on veut partager la fête avec les animaux autrement qu'en les torturant et en les massacrant !

Le foie gras bientôt illégal en Europe ?

Réunis autour du Manifeste pour l'abolition du foie gras, nous rappelons que le gavage est une violation des règlements français et européens sur la protection des animaux dans les élevages, et que son interdiction définitive est inéluctable.

« Les animaux reçoivent une alimentation saine, adaptée à leur âge et à leur espèce. »
Arrêté ministériel du 30 mars 2000

« Aucun animal n'est alimenté ou abreuvé de telle sorte qu'il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles. »
Directive européenne du 20 juillet 1998

« Les méthodes d'alimentation et les additifs alimentaires qui sont source de lésions, d'angoisse ou de maladie pour les canards ou qui peuvent aboutir au développement de conditions physiques ou physiologiques portant atteinte à leur santé et au bien-être ne doivent pas être autorisés. »
Recommandation européenne du 22 juin 1999 concernant les canards utilisés pour produire du foie gras

Le foie gras est le foie malade d'un oiseau atteint de stéatose hépatique.
Rapport scientifique de la Commission Européenne

Diarrhées, halètement, déplacements pénibles, lésions et inflammations du cou... sont la réalité quotidienne du gavage.

Le gavage est interdit dans la plupart des pays de l'Union. Il est interdit en Pologne depuis le 1er janvier 1999. Il vient d'être interdit en Italie, Israël et Californie pour motif de cruauté.

Le gavage est une violation des règlements... et des principes les plus élémentaires de protection des animaux.

30 octobre 2005

Grenoble : un local 100% veg

medium_devanture2.jpgLe tout-beau-tout-neuf local veg de Grenoble est ouvert ! Un local entièrement voué à la libération animale, avec pignon sur rue et en plein coeur de Grenoble, c'est quand même une grande première !
C'est le local de l'association Veg'anim, ouvert les après-midi, un lieu d'information et d'exposition. Il comprend une chouette table de presse entièrement axée sur les animaux, une petite medium_vitrine2.jpgbibliothèque (vouée à s'agrandir bien sûr), un point vente de cosmétiques (végétaux et garantis non testés sur les animaux s'il vous plaît), un petit coin librairie... On peut passer papoter avec Isabelle, la salariée de l'association, ou bien emprunter un livre (sous caution), prendre quelques infos, tracts, lire un peu... ou même vous faire une séance de relaxation ou prendre des conseils en medium_foiegras2.jpgalimentation végétarienne.
Si vous passez à ou vers Grenoble, ça vaut le coup de faire un détour !
contact : Veg'anim, 1 rue des Bons Enfants, 38000 Grenoble
04 76 43 21 19